Savoir déléguer : 3 erreurs à éviter

Comme je vous l’explique dans plusieurs articles sur mon blog, déléguer est la clé du succès pour votre épanouissement professionnel comme personnel.
Comme toute bonne pratique, elle a ses limites.
Il est essentiel de déléguer méthodiquement afin d’éviter les erreurs suivantes…

1. Déléguer à une personne qui ne vous inspire pas confiance

Utiliser les compétences d’une ressource externe n’est jamais à prendre à la légère. Lorsqu’un consultant vous propose ses services pour vous accompagner à développer votre entreprise, il est toujours essentiel d’apprécier l’humain au-delà de ce service.
Cette ressource va entrer dans votre quotidien, connaître vos habitudes. Vous devez être capable de lui confier vos doutes comme vos objectifs. L’échange doit être placé au premier plan et pour ne se pas se tromper, je vous conseille de vous poser ces questions clés :

  • Ma ressource sait-elle le faire ? Est-elle compétente pour cette mission ?
  • A-t-elle les capacités de le faire ? Est-elle crédible, légitime ?
  • A-t-elle un savoir-faire supplémentaire ? des outils que je ne connais pas ?
  • Puis-je compter sur cette personne ?
  • Cette personne est-elle facilement disponible pour répondre à mes questions et suivre les avancées ?

Mes formules magiques ont pour but de répondre à vos attentes, j’accompagne les TPE et PME depuis 8 années et mon savoir-faire me permet de comprendre rapidement vos attentes.

2. Ne pas garder un contact régulier

Quand la ressource externe s’est introduite dans votre quotidien et que tout se passe bien, il est facile de penser qu’elle peut voler de ses propres ailes et ainsi tout gérer, c’est le cas mais :

  • N’oubliez pas que vous avez pour rôle de superviser ses actions
  • La ressource externe ne vous remplace pas, elle vous accompagne
  • Vous devez tenir à jour votre ressource des évolutions et des modifications éventuelles de vos offres
  • Elle doit être mise au courant des actualités de votre entreprise en permanence, elle est garante de la bonne diffusion de vos informations.

3. Ne pas fixer d’objectifs et d’échéance

Cette dernière erreur peut paraître facilement évitable, seulement si vous regardez de près le fonctionnement de votre équipe, pouvez-vous réellement dire qu’elle fonctionne avec des listes de tâches claires, des objectifs définis, des deadlines et encore des KPI sur la qualité du travail engendré ?

Avec votre ressource externe, vous déléguez des tâches clés.
Il est donc primordiale de fixer des objectifs ensemble afin d’être toujours sur la même longueur d’onde.