Le paiement sans contact, c’est in !
2 juin 2016
Soyez optimiste !
21 octobre 2016
Voir tout

Informations concernant l’agglomération de Lyon

Nous avons trouvé la publication de l’INSEE de septembre 2016 concernant Lyon très intéressante. Alors nous partageons ces informations avec vous ! 🙂

Lyon fait partie des 20 agglomérations les plus peuplées de l’Union européenne

Elle compte 1 307 000 habitants et 675 000 emplois.
Avec les communes environnantes, elle forme une zone urbaine « fonctionnelle » de 1 913 000 habitants et 892 000 emplois.


Une croissance périurbaine

Contrairement aux autres métropoles étudiées, la population de Lyon progresse plus vite dans la couronne (+ 1,0 % entre 2006 et 2011) qu’au sein de l’agglomération (+ 0,8 %).
Pourtant avec 520 habitants par km², la zone fonctionnelle lyonnaise reste moins densément peuplée qu’en moyenne.


+ d’espace, + de déplacements en voiture 🙁

L’occupation moins dense de l’espace se répercute sur les modes d’habitat. Les Lyonnais bénéficient ainsi de plus grands logements que les habitants des zones urbaines européennes (42 m²/hab contre 38 m² en moyenne).
Elle influe aussi sur les habitudes de déplacements et la voiture est ainsi plus souvent utilisée dans le cadre des déplacements domicile-travail (53 %), au détriment des modes doux et des transports en commun.


Une population jeune

Avec 140 000 étudiants qui constituent le dixième de sa population et 25 % de ses habitants qui ont moins de 20 ans (20 % dans l’ensemble des grandes agglomérations européennes). Un profil encore plus prononcé à l’échelle de la couronne lyonnaise (28 %) qui comprend de nombreuses familles avec de jeunes enfants.

Une population parmi les plus diplômées des agglomérations européennes

Avec 272 000 personnes de 25-64 ans possédant un diplôme de 1er, 2e ou 3e cycle universitaire, soit 41 % de cette classe d’âge, Lyon se situe dans le premier tiers des agglomérations de plus de 500 000 habitants (36% en moyenne).
Lyon est l’agglomération qui accueille le plus gros volume d’étudiants après Barcelone (190 000). Le poids des étudiants rapporté à la population totale est assez proche de celui observé dans l’ensemble des agglomérations de plus de 500 000 habitants (10,5 % contre 9,8 %).